Les 4 étapes d’apprentissage du Tai Ji Quan

120px-Regenerating_Taijitu1. APPRENTISSAGE DE LA FORME OU TAOLU

La pratique du Tai Ji Quan consiste en l’apprentissage d ‘un enchaînement de mouvements que l’on appelle forme ou TAOLU. Suivant le style, l’origine, elle est plus ou moins longue. Toutes les formes font appel au même processus d’apprentissage.

Avec le Tai Ji Quan, nous choisissons de redevenir élèves. Nous nous lançons un vrais défi celui de nous remettre en question, de nous tester dans notre capacité à faire face à de nouveaux apprentissages et nous nous projetons de manière plus ou moins consciente dans notre histoire personnelle, notre scolarité…
Plaisir d’apprendre, de découvrir ou redécouvrir son corps, ses sensations, challenge en se confrontant aux difficultés liées:

Aux apprentissages :

  • Coordination, latéralité équilibre
  • Attention, constance, intention claire
  • Mémorisation
  • Motivation
  • Persévérance

A la discipline

  • Lenteur de la forme
  • Écoute dans le mouvement du rythme du groupe et de son propre rythme
  • Détente musculaire pour un travail circulaire
  • Spirale des mouvements qui se déploient comme le fil d’un cocon de ver à soie

2. PERCEPTIONS DES SUBTILITÉS VÉCUES DANS LE MOUVEMENT

  • Lâcher prise du mental grâce à la détente
  • Écoute des limites de son propre corps
  • Acceptation d’une remise en question des acquis, quelque soi son niveau de pratique, son cursus
  • Vivre l’instant présent, ici et maintenant

3. RECHERCHE DE LA RÉALISATION PERSONNELLE A TRAVERS

  • La vigilance, en développant l’attention
  • La recherche du geste juste, en utilisant le minimum de force musculaire pour un maximum d’efficacité
  • Le développement de l’intuition, en écoutant des perceptions
  • Le renforcement de la détermination, de la volonté

4. OUVERTURE VERS LA SPIRITUALITÉ A TRAVERS

  • Les vertus, les qualités humaines se renforcent
  • La clarté, la direction de notre chemin de Vie se précise
  • La pureté, la perception d’être de plus en plus en accord avec ses principes de Vie

Dans l’apprentissage du Tai Ji Quan c’est 4 étapes ne sont pas séparées, des passerelles apparaissent au fur et à mesure que nous pratiquons. Nous osons ouvrir une porte, nous la franchissons et chaque pas nous pousse à explorer et à découvrir un peu plus le monde intérieur qui nous habite.

Travail de fond.

Travail personnel et individuel auquel nous sommes conviés.

Un peu de lecture pour poursuivre la réflexion, nourrir votre esprit, l’ouvrir à votre sagesse

I Jing Qi Gong : l'art de la réalisation personnelle de Song Arun ; Song développe ce qu'il appelle la communication avec la lumière divine, ce que sont pour lui les vertus dans son enseignement là où Qi Gong et Tai Ji Quan se rejoignent
Les mouvements du silence de Grégorio Manzur , Récit qui retrace 20 ans d'apprentissage du Qi Gong et du Tai Ji Quan auprès de grands maîtres
Le Zen dans l'art chevaleresque du tir à l’arc d'Eugène Erigel, un classique dans la littérature des arts martiaux

 

Dans vos épates d’apprentissages, quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées et qu’elles sont les outils qui vous ont aidés à les dépasser ?

2 Des réflexions sur “Les 4 étapes d’apprentissage du Tai Ji Quan

  1. Les difficultés rencontrées lors de mon apprentissage ont toujours été pour moi un challenge, une épreuve à surmonter pour être au top. Lorsque je n’arrivais pas à faire un mouvement, je m’exercais jusqu’à ce que le résultat me safisfasse et me conduise toujours vers la perfection.
    Le plus surprenant était que, plus je perfectionnais l’apprentissage de la forme, plus je me rendais compte de l’étendue de mon ignorance. Le TJQ, c’est, pour moi, l’apprentissage de l’humilité.

    Colette

    • Merci Colette pour ton témoignage,
      Pour moi, cela a vraiment été une évidence depuis le début avec le Tai Ji Quan, je n’aurai jamais fini d’apprendre et de me perfectionner.
      La répétition des mouvements ne me lasse pas, je ne dis pas que c’est facile, car souvent je suis face à mes limites.
      Je tire beaucoup de plaisir de ma pratique quel qu’en soi son niveau, je découvre avec bonheur, au fur et à mesure du temps l’étendue de mes « paysages intérieurs », avec la pratique c’est vraiment le chemin de l’aventure…..